Coup de Gueule contre la WTC

La WTC, World Triathlon Corporation pour ceux à qui cet acronyme ne dirait rien, est l’organisation qui se charge d’organiser les épreuves IRONMAN.

Logo Ironman

Car derrière le nom IRONMAN se cache bel et bien une entreprise très lucrative et très forte en termes de marketing sportif. Tellement forte qu’elle arrive même à glisser le mot IRONMAN dans des épreuves qui ne sont finalement pas des IRONMAN : IRONMAN 70.3 (1,9km/90km/21km) et IRONMAN 5i50 (1,5km/40km/10km).

 

Ironman 70.3Logo Ironman 5150

La WTC, si forte qu’elle est, a réussi à créer un engouement énorme pour l‘ensemble des épreuves dont elle a la charge, avec en point de mire l’IRONMAN d’Hawaï. Epreuve qui à priori semble faire rêver tout le monde…sauf moi. La WTC a même fait de sa marque un terme commun au même titre que Frigidaire, Scotch ou Sopalin : Qui emploie le terme de Triathlon XXL pour désigner le format 3,8km/180km/42km ?

Jusque-là, rien à dire, la WTC est très forte en termes de marketing, de communication et d’organisation. Mais ce que je lui reproche, c’est clairement de jouer avec le mythe de la distance Ironman. « Anything is possible », jusqu’à faire payer plus de 450€ d’inscription pour une épreuve de type XXL ou 250€ pour une épreuve de type L – A titre informatif, sachez que le montant de l’inscription à l’IRONMAN de Nice a pris 10% entre 2014 et 2015, une augmentation à deux chiffres bien au-delà de l’inflation et de l’évolution de nos salaires…

Ironman nice

Bien sur la WTC n’est pas une société philanthropique, personne ne nous oblige à nous inscrire et ses évènements se remplissent en quelques heures. Mais le prix des inscriptions entraîne finalement un nivellement par l’argent plutôt que par le niveau.

Soyons honnête et revenons à la raison : est-il vraiment raisonnable de mettre un demi smic dans l’inscription à une épreuve ? Vu l’engouement et la vitesse à laquelle sont prises les places, cela ne semble pas choquer grand monde. En ce qui me concerne, j’ai par le passé cautionné cette politique tarifaire, et je dois néanmoins avouer que l’organisation est parfaitement rodée et très professionnelle.

Mais à l’avenir et au regret de participer à de belles épreuves,  je ne rentrerai pas dans ce petit jeu. La WTC ne verra pas mon numéro de Carte Bleue en 2015 !

4 comments on “Coup de Gueule contre la WTC”

  1. WiMo Répondre

    Hello,
    Je réalise ma première année de compet dans ce sport. Et le tarif des épreuves est choquant et prohibitif (ayant fait de la course a pied dans ma jeunesse) Pour ma part, je me dis que je ne souhaite pas cautionner des compétitions qui pratiquent de tels tarifs (j’ai regardé challenge n’est pas donné non plus), a fortiori quand elles se basent sur des bénévoles et que de belles courses offrant des prestations similaires existent en parallèle. Il n’y a qu’en pratiquant de la sorte que la prise de conscience aura lieu 😉 ceci dit le triathlon n’est pas le seul touché, et le trail ou certains marathons prennent le même chemin avec l’utmb. Ces organisations ont bien compris qu’ils pouvaient vendre “une part de reve” comme on vend des choux ou carotes : sport business 🙁

    • Pierre M Répondre

      Je te rejoins mais il est quand même difficile de ne pas cautionner le système lorsqu’on souhaite participer à de belles épreuves. Pas plus tard que ce matin, 99€ mis dans l’inscription au marathon de Paris. Maintenant lorsqu’il s’agit d’épreuve pour lesquelles il faut s’inscrire très à l’avance, je me fais plus avoir et prends l’assurance annulation en cas de blessure.

  2. seb Répondre

    Salut,
    Pratiquant la CAP depuis plusieurs années, je vois l’augmentation constante des frais d’inscription (et quelle augmentation parfois !).
    Cette année, je débute en triathlon et en regardant les inscriptions IM, je tombe de haut! Même les plus assidus au club me disent que cela devient n’importe quoi. 500 Euros pour “une inscription”, si l’on rajoute voyages, hébergement.., c’est pratiquement 1000 E le w-end.
    J’ai la chance de pouvoir “m’offrir” ces week-end mais ce sera sans moi, de toute façon, j’ai pas le niveau pour me faire un IM ;-), mais même si j’y arrive, exit ces courses “business”, de même exit la CCC, marathon de Paris, l’ardéchoise…
    Réveillons-nous, on peut faire une course conviviale, bien organisée, dans un cadre superbe sans avoir la désagréable sensation de se faire plumer (ou prendre pour un con).

  3. Lolo Répondre

    Tout à fait d’accord. C’est du vol caractérisé. Alors qu’il y a des ironman bien plus durs et plus révélateurs des aptitudes physiques des concurrents (altriman par ex) à 170 €. Et assez paradoxalement il y a 100 inscrits à l’altriman alors qu’il y en a 3000 à 550 € à Nice. Va comprendre …Enfin, moi non plus, et à mon grand regret car j’aime la distance, ces voleurs d’Ironman ne me plumeront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *