Distinguer un Triathlète d’un Cycliste à Vélo

Nous avons l’impression de pratiquer le même sport, d’appuyer de la même façon sur les pédales, de tourner les jambes dans le même sens et d’avoir les mêmes préoccupations matérielles en terme de légèreté, de rendement, de développement…

Néanmoins, chaque tribu a ses codes, qui font qu’un Cycliste ne sera jamais un Triathlète et qu’un Triathlète ne sera jamais un Cycliste.

Sur le Vélo

Petit décryptage :

  • Lorsque vous dépassez un Cycliste, soyez sur que celui-ci viendra se coller à votre roue. Le Triathlète, quand à lui est généreux et solitaire dans l’effort, il ne rechignera pas à voir un peloton le déposer et maugréera même lorsqu’ils se rabattront devant lui, lui faisant bénéficier de leur aspiration.

  • En haut d’une bosse, le Cycliste aura la fâcheuse tendance à accélérer et à vouloir franchir le sommet avant ses compagnons de route. Une fois en haut, il relâchera totalement son effort, attendra ses comparses et se remettra à leur sucer la roue tel un vilain profiteur. Le Triathlète, lui, restera constant dans l’effort, pas question de dépasser 280Watts NP et ce quelque soit le terrain.
  • Le Triathlète, c’est la plaque et 85RPM toute l’année. Le Cycliste c’est petit plateau entre Novembre et Février et 100RPM sur le plat.
  • Le Triathlète veillera à toujours avoir une tenue impeccable, parfaitement raccord avec les couleurs de son vélo, et accessoirement de marque Zerod, Skin ou 2XU. Le Cycliste, lui, mettra son maillot de club délavé et troué, peu importe la couleur, peu importe les sponsors écrits dessus, tant que ça peut faire plaisir au président de son club.
  • Le Triathlète sur Strava est très méthodique : “Sortie Z1“, “Half Ironman Pace“, “Ironman Pace“. Tandis que pour le Cycliste, c’est un peu plus folklorique : “Course 2ème caté“, “Pas les jambes“, “Sortie plaisir avec la famille“, “Good ride with friends under the sun“…
  • S’il porte un casque Kask Bambino ou un Casco Speedster, 99% de chance que ce soit un triathlète. Le Cycliste restera quant à lui plus sobre avec son Kask Mojito ou son Mavic Plasma.
  • Point tout particulier à Longchamp : Le Triathlète tirera le peloton sur 90% des 3,6 kilomètres du tour d’hippodrome. Dans le faux-plat, tous les cyclistes accéléreront pour passer la ligne blanche avant lui, relâcheront complètement leur effort dans le virage afin de le laisser repasser devant et se remettre à lui sucer la roue. Que le premier cycliste qui n’a pas joué à ce petit jeu lève le doigt !

Cycliste

Après réflexion, mon coeur balance toujours et je ne sais toujours pas bien à quelle tribu j’appartiens. Probablement à celle des éternels indécis :).

2 comments on “Distinguer un Triathlète d’un Cycliste à Vélo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *