Débriefing du Duathlon de Douai 2014

Dimanche dernier (27 avril) avait lieu le Duathlon de Douai 2014 : 10,6/90/10,6. Avec un parcours modifié par rapport aux années précédentes – Deux boucles de course à pied entre chemins et sentiers et trois boucles de vélo avec seulement 100D+ sur chacune d’entre elle – l’épreuve est réputée pour être une épreuve roulante.

Inscrit de dernière minute, c’est sans prétention que j’accrochais mon premier dossard de l’année après une semaine de stage club, et dans l’optique de peaufiner les derniers réglages avant le 70.3 du Pays d’Aix.

Parti de Paris avec trois partenaires de club (Merci ManuE, Franck et Jérémy) et après une pause petit déjeuner sur l’autoroute, nous arrivons légèrement “à l’arrache” sur place sous un temps maussade (Sans être mauvaise langue, fallait-il s’attendre à trouver du soleil dans le Nord ? :D) mais surtout avec un vent qui n’allait pas nous faciliter la tâche à vélo. Nous préparons rapidement nos affaires avant de nous aligner sans échauffement sous l’arche de départ aux côtés des 200 autres participants.

Comme d’habitude sur ce type de course, le départ est rapide. Parti pour 4h d’effort, je préfère temporiser le premier dix  kilomètres. Parti du fond, je reprends progressivement certains concurrents en réalisant la première partie de l’épreuve à une allure de 4:02/km.

Après une première transition complètement ratée (je n’arrivais pas à mettre la boucle de mes chaussures de vélo…), le gros de l’épreuve démarre – 90 kilomètres de vélo, certes plat, mais avec un vent de Sud qui se fait sérieusement ressentir. Afin de gérer mon effort, je pars sur l’idée de surveiller ma fréquence cardiaque et de ne pas faire exploser le cardio. Tant mieux, le parcours s’y prête, 140bpm sera la valeur cible afin de conserver une certaine fraîcheur pour la deuxième course à pied.

Vent dans le dos sur les quinze premier kilomètres, vent de face sur les quinze derniers, deux faux plats montants à réaliser trois fois, je reprends là encore plusieurs concurrents. A noter que le parcours en Aller/Retour permet à l’ensemble des participants de se croiser, d’encourager ses partenaires et de voir grandir les écarts en tête de course.

C’est finalement avec une moyenne de 36,7km/h et une fréquence cardiaque maintenue à 142bpm que j’achève ces 90 kilomètres en un peu plus de 2h28, encore relativement frais avant de rechausser les runnings.

Dernière partie de l’épreuve, deux fois cinq kilomètres avec un petit raidillon en forêt qui fait monter l’acide lactique dans les cuisses, l’idée est de finir cette course à pied comme je peux, en essayant de tenir une allure légèrement plus rapide que ce qui sera l’allure cible sur le 70.3 du Pays d’Aix. Je pars progressivement, en accélérant sur les derniers kilomètres, pour finir à une allure moyenne de 04:05/km, satisfait après une belle gestion du vélo.

21ème au scratch sur 192 finishers et à plus de 24′ de l’impressionnant vainqueur, il faut bien avouer que le niveau sur ce type d’épreuve est relevé. Vous me direz que pour aller traîner du côté de Douai au mois d’Avril, il faut soit être de la région, soit être sacrément motivé :D. Quoiqu’il en soit, ce résultat reste tout à fait positif en vue de la suite de la saison.

Pour couronner le tout, avec les temps canons de mes partenaires de club Jérémy, Julien, Régis, Franck et ManuE, nous arrivons 3ème au classement club, rapportant fièrement à la maison une première coupe pour cette saison 2014.

Enfin, merci à l’organisation et aux bénévoles, qui nous ont reçu avec la chaleur qui caractérise les Nordistes et qui n’ont cessé d’assurer sur les différents stands de ravitaillement !

3 comments on “Débriefing du Duathlon de Douai 2014”

    • Pierre M Répondre

      Merci 🙂 ! Chaque course reste unique, mais plutôt satisfait pour celle-là qui permet d’avoir quelques repères pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *