Catégorie : L’Entraînement Expliqué

Les Trois Composantes de la Course à Pied

Dans le sport qu’est la course à pied, qu’elle soit pratiquée de façon sèche ou dans le cadre d’un triathlon, nous cherchons tous à courir le plus vite possible et le plus longtemps possible. Cette quête de vitesse et d’endurance, caractéristique du progrès, est basée sur trois composantes : l’endurance, la vitesse et la résistance. Chacune de ces trois composantes fait intervenir des caractéristiques physiologiques propres qui peuvent être améliorées par des entraînements spécifiques.

course a pied

En alliant les progrès de ces trois disciplines, c’est votre niveau général en course à pied qui se verra amélioré. Regardons un peu plus en détails ce qui s’y cache.

Lire la suite…

Vélo : Rouler en Groupe en Relais

Rouler en groupe faire partie intégrante de la pratique cycliste. Que ce soit en course ou en entraînement, rouler en se relayant permet d’avancer plus vite tout en s’économisant. En effet, l’impact du vent sur l’avancement du cycliste est énorme, et je parle même pas du vent qui reste l’un de ses plus grands ennemis. Néanmoins, relayer demande de la technique afin d’optimiser la vitesse du groupe.

rouler en peloton

Considérons un groupe de 6 cyclistes roulant à deux de front avec deux cyclistes qu’on observera tout particulièrement : Orange et Gris.

Dans notre cas, le vent sera de 3/4 face droite. Son impact est très défavorable et rendra l’intérêt de bien se relayer plus important. Dans cette configuration, il faut alors rouler le plus serré possible, tant avec le cycliste devant soi que celui d’à côté, et essayer de tourner le plus vite possible. Rien ne sert de prendre de long relais devant, au contraire cela ne fera que ralentir le groupe.

Lire la suite…

L’Efficacité du Home Trainer

Comme à chaque automne, j’en reviens toujours à écrire un article sur le Home Trainer. A cela deux choses, la première c’est la période où de nombreux cyclistes et triathlètes commencent à remonter dessus, la seconde, c’est que je reste intimement persuadé que le home trainer est un outil clé afin de pallier au manque de sortie sur route lors de la période hivernal.

Vélo sur home trainer

Le home trainer pourra paraître ennuyeux pour certains, pour d’autres ce sera l’arme ultime pour progresser. N’étant ni dans ces deux cas extrêmes, je vais vous partager ce en quoi le home trainer est pour moi un remède à une réduction du volume en vélo une fois que les journées se dégradent. Je vous avais déjà explicité ici quelques séances types à intégrer dans votre préparation. Comparons-les à une sortie qu’on peut faire sur route.

Lire la suite…

Fréquence Cardiaque et Dépense Calorique

Nombreux sont les athlètes à regarder du coin de l’œil leur dépense énergétique. Sans que cela soit une finalité, elle reste un paramètre intéressant à prendre en compte afin de planifier ses ravitaillements et d’adapter sa nutrition lors des compétitions ou des phases d’entraînement intense et long.

Des outils comme les montres GPS avec capteur de fréquence cardiaque fournissent cette données selon des algorithmes propres à chaque marque.

dépense énergétique course a pied

Avec un peu de recul, un point particulier a retenu mon attention : la dépense calorique est en très forte corrélation avec la fréquence cardiaque. Plus cette dernière sera importante et plus la dépense énergétique le sera aussi. Chose facilement compréhensible car une fréquence cardiaque élevée est souvent synonyme d’un effort intense.

Il y a cependant un bémol dans ces formules de calcul : Si on prend un coureur effectuant dans des conditions identiques deux fois le même effort (même parcours à la même vitesse avec la même foulée) mais dans deux états de forme différents (la première fois à une certaine fréquence cardiaque et une seconde fois à une fréquence cardiaque plus faible) la dépense énergétique sera évaluée de façon différente.

Lire la suite…

Le Criterium, un Exercice Bien Particulier

Récemment, voilà que j’ai eu l’occasion de faire quelques courses cyclistes de type critérium. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de courses sur des circuits faisant généralement moins de deux kilomètres et comportant des virages courts et de violentes relances. Ce type de course est bien particulier en termes d’effort et n’a rien à voir avec des efforts de type contre-la-montre, montée de col ou plus simplement course de vélo en ligne.

La spécificité de ce type d’épreuve vient de l’effort tout particulier qui le caractérise. Un critérium ressemble à une succession de violentes accélérations et décélérations durant toute la durée de la course. Le diagramme de puissance caractéristique de ce type de course prend la forme suivante :

image

On remarque bien l’enchaînement d’effort à puissance maximale de type sprint (qui correspondent aux relances après les virages) et d’instants à puissance nulle correspondant aux phases de décélération (qui correspondent au freinage à l’approche des virages). La puissance NP sera donc très élevée, la puissance moyenne finalement relativement faible et l’index de variabilité très éloignée de 1.

Lire la suite…