Catégorie : Méthode d’Entraînement

Plans d’entrainement pour le 10 kilomètres – Niveaux Débutant – 50 – 45 et 40 minutes

 

Vous serez heureux d’entendre que l’entraînement pour une course de 10 km est à la base de la condition physique complète, car il comprend une grande quantité des trois composantes essentielles de la course à distance – la puissance, l’endurance et la vitesse. Vous pouvez non seulement l’utiliser pour vous entraîner à atteindre votre objectif de 10 km, mais avec certains ajustements, vous pouvez également l’utiliser pour tout préparer, du 5 km au marathon.

 

Si vous êtes débutant, ne vous inquiétez pas. Le premier plan vous aidera à vous plonger dans cette tradition quasi mythique qu’est le 10 km. Et rappelez-vous : ce ne sont pas des programmes universels, donc si vous ne pouvez pas terminer un entraînement donné, ne le faites pas. Si vous avez besoin de réorganiser les jours d’entrainement en fonction de votre emploi du temps, faites-le.
Lire la suite

natation triathlon baie de somme

Le Programme Sèche : Perdre du gras sans perdre du muscle !

Lorsque la plupart des gens parlent d’essayer de perdre du poids, ce qu’ils essaient réellement de faire, c’est de perdre de la graisse.

 

Le problème est que cela nécessite de ne pas perdre de muscle – ce que votre corps fait naturellement lorsque vous êtes en déficit calorique. Et un déficit calorique est une condition préalable à la perte de graisse ; vous ne pouvez pas perdre de la graisse sans absorber moins de calories que vous n’en brûlez par jour.

 

Si vous atteignez un déficit calorique pour perdre du poids uniquement en réduisant les calories, vous perdrez un pourcentage de poids de graisse comparable à celui de muscle. Ce qui pourrait rendre les régimes moins attrayants qu’avant.
Lire la suite

Endurance Fondamentale – Comment gérer ses volumes d’entraînement et son allure

« Fondamentale » n’est pas là que pour faire joli. Que vous soyez coureur débutant, jogger ou coureur confirmé, l’endurance fondamentale est un élément essentiel pour vous améliorer en course à pied. C’est assez paradoxal ; courir moins vite vous fera mieux progresser (à moyen et long terme, éventuellement).

Vous êtes en endurance fondamentale lorsque votre taux d’acide lactique reste inférieur à 2mmol par litre de sang. Dès que cette limite est dépassée, le taux n’est plus considéré comme bas et vous y sortez. Ça, c’est l’explication scientifique. Pour faire simple, vous êtes en endurance fondamentale quand vous arrivez à parler en courant sans vous essoufflez.

 

La maîtriser vous sera énormément bénéfique, que ce soit en compétition, en récupération ou même, dans la vie de tous les jours.

Lire la suite…

plan entrainement marathon en 12 semaines

Programmes d’entraînement pour le marathon en 12 semaines pour le terminer en 2h45, 3h, 3h30 et 4h

Vous rêvez de courir un marathon en en profitant pleinement tant des paysages que des sensations de votre corps, sans pour autant cracher vos poumons à la fin de votre épreuve ? C’est notre souhait à tous, mais qui nécessite de s’en donner les moyens.

Que ce soit votre tout premier marathon, ou le énième d’une longue série, il va vous falloir des objectifs clairs et progressifs tout au long de votre entraînement au marathon en 12 semaines. En effet, autant dire que toute improvisation n’est même pas envisageable.

Choisissez donc le plan d’entraînement au marathon le plus adapté tant à votre condition physique qu’aux objectifs que vous vous êtes fixés ! Et pour cela, prenez le temps de bien réfléchir sans brûler les étapes. De nombreux paramètres sont à prendre en compte : pensez à vos limites, ne surestimez pas vos capacités, soyez lucide, révolutionnez votre mode de vie en passant bien entendu par votre assiette, et bien sûr… Courez !

Lire la suite…

Améliorer ses compétences en natation grâce … Aux barres de traction !

Avis aux nageurs et nageuses qui souhaitent améliorer leurs compétences physiques, muscler leur dos et ainsi améliorer leurs compétences, cet article est pour vous !

Vous désirez vous améliorer et muscler votre dos rapidement et efficacement ? Alors n’attendez plus et découvrez ici comment vous pouvez le faire avec une simple barre de traction !

 

Mais d’abord, pourquoi se muscler le dos ?

Le dos, c’est ce qui nous maintient debout, ce qui contrôle notre posture. Le dos, c’est une partie du corps faite de 244 muscles, et ces muscles, mieux vaut les entretenir vu leur importance.

Se muscler le dos est important en natation pour pouvoir adopter et garder une bonne posture mais aussi pour être capable de nager dans n’importe quel style.
De plus, un dos musclé est synonyme d’une diminution du risque de blessures et permet au corps tout entier de se développer en toute harmonie.

 

Pourquoi le faire avec une barre de traction ?

Car les tractions sont un exercice bien plus complet que les autres pour muscler tout le haut du corps.

La barre de traction est extrêmement utile pour se muscler, plus spécialement au niveau du dos et des bras car les exercices pouvant être exécutés sollicitent principalement les muscles dorsaux du haut et milieu du dos, mais certains exercices et variantes peuvent aussi muscler les biceps et les épaules.

De plus, il s’agit de mouvements que vous retrouvez dans les différents styles de natation, comme le crawl, par exemple : le mouvement caractéristique du crawl est un « S » en deux parties. La première partie est une traction. La deuxième une poussée. Ces deux parties peuvent être améliorer grâce à des exercices simples sur la barre de traction.

 

Quelques exercices que vous pourriez faire avec une barre pour vous muscler :


Traction en supination avec les mains écartées :
saisir votre barre, vos mains un peu plus écartées que la largeur des épaules, fléchir les genoux et croiser vos jambes. Soulever ensuite le poids du corps et essayer de ramener votre poitrine aussi près de la barre que possible.

Traction en pronation : Saisir la barre avec les paumes des mains vers l’extérieur, vos mains un peu plus écartées que la largeur des épaules, fléchir les genoux et croiser les jambes. Soulever ensuite le poids du corps et essayer de ramener votre poitrine aussi près de la barre que possible et rester dans cette position quelques instants.

Vous pouvez aussi faire ces exercices de tractions avec les mains très écartées, ce qui est plus intéressant pour vous, nageurs, car ils vous muscleront plus.

Attention cependant ! Vous devez toujours faire attention à votre corps en premier. Contrôlez votre descende et évitez de faire des exercices pendant trop longtemps, sous peine de blessures.

Alors, qu’attendez-vous ? Très chers amis nageurs et amies nageuses, allez acheter une barre de traction ou déterrez la vôtre et commencez dès maintenant à muscler votre dos !