Les Gels Energétiques GU

GU, voici deux lettres pour désigner une marque américaine qui propose une gamme complètes de produits énergétiques : Gels, Boissons de l’effort, Pastilles effervescentes, Gommes énergétiques et Boissons de récupération.

GU Energy

Ayant testé plusieurs de ces produits, je vais en profiter pour faire ici un focus sur la gamme de gels énergétiques : les GU Energy Gel et les GU Roctane.

GU Energy Gels

Mélange de maltodextrine, de fructose, d’acides aminés et d’arômes, les Energy Gels sont des gels de l’effort auquel ont été ajoutés des acides aminés BCAA (450mg par gel) ainsi que des antioxydants. Avec une teneur de 25 grammes de glucide par gel, ils affichent 100kcal par unité. Riche en vitamines C, E, Calcium, Sodium et Potassium, ils permettent de retarder l’apparition de crampes, et par une prise régulière, permettent de maintenir un niveau d’énergie « longue durée ».

GU Energy Gel

GU Roctane

Les gels GU Roctane sont quant à eux une version améliorée des Energy Gels. Partant de la même base que les Energy Gels, ils contiennent une quantité supérieure de BCAA (1220mg par gel) et de l’Ornithine Alpha Ketoglutarate (480mg par gel), nom barbare désignant une molécule aux propriétés anti catabolique qui réduit la destruction des fibres musculaires au cours de l’effort. Tout comme les Energy Gels, ils affichent 100kcal par unité et sont à prendre par intervalle de 45’ à 60’ d’effort.

Gels GU Roctane

Disponible dans de nombreux parfums (12 pour les Energy Gels et 8 pour les GU Roctane), il y en a pour tous les goûts. Ils présentent un conditionnement avantageux à transporter – notamment dans les pochettes de cadres – facile à consommer et à digérer en course.

Disponibles en boutique aux alentours de 2,20€ pour les Energy Gels et de 3,20€ pour les Gels Roctane, cela en fait des produits haut de gamme que je privilégie lors des épreuves. A raison d’un gel par heure passée sur le vélo, j’en garde toujours un ou deux dans la poche de la trifonction que je consomme pendant la course à pied afin de subvenir aux besoins énergétiques sur les derniers kilomètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *