Home Trainer et Voisinage : l’histoire vraie

Pas plus tard qu’hier, comme un de ces soirs de janvier où la pratique du cyclisme sur route est difficilement envisageable, j’enfourche mon meilleur ami de l’hiver dont le petit nom est Home Trainer.

Entraînement sur Home Trainer

Ecouteurs sur les oreilles, bidons d’eau et serviette à proximité, j’entame doucement la séance devant un épisode de la série américaine à succès Homeland, avec une résistance faible réglée sur la machine et un petit braquet histoire de commencer doucement.

Les minutes passent, la fréquence de pédalage et la fréquence cardiaque augmentent progressivement, jusqu’à arriver au « cœur » de la séance : pas de violence dans cette séance, mais un entrainement plutôt orienté qualité de pédalage avec travail alterné de la force et de la cadence.

J’entame mes fractions : 2 minutes en force, 2 minutes en cadence, 1 minutes de récup’, 1 fois, 2 fois 3 fois, et là soudain j’entends quelqu’un qui sonne à ma porte. Très honnêtement, avec les écouteurs sur les oreilles, je ne sais pas combien de fois la sonnette a retentie, quoi qu’il en soit, le doigt semblait lourd sur le bouton.

Sonnette

J’arrête alors de pédaler, couvert de transpiration, vêtu d’un vieux cuissard moulant et  anti-sexy au possible (je vous laisse imaginer le tableau). J’ouvre doucement la porte, et là qui vois-je ! Mon voisin du dessous, « désolé de me déranger à cette heure-ci».

Lui : Bonsoir, excusez-moi de vous déranger, mais vous n’auriez pas une machine à laver un peu bruyante chez vous ?

Moi : Euh…(encore essoufflé de l’effort et couvert de sueur comme pas possible) si, c’est surement mon sèche-linge.

Lui (avec un petit sourire en coin) : Ah oui, parce qu’on a l’impression qu’il y a un décollage d’avion chez nous. Et ça nous semble arriver relativement souvent en ce moment. Vous devriez regarder si les pieds de votre machine ne sont pas desserrés. Mais c’est quand même bizarre que vous ne l’entendiez pas !

Sèche linge

(Pour info, je n’habite ni sous les pistes d’Orly, ni sous celles de Roissy)

Moi : Ah non (avec un air faussement étonné) ! Mais ne vous inquiétez pas, je vais regarder ça, et voir si je ne peux pas rajouter un tapis isolant sous la machine. En tout cas, excusez-moi du bruit (je n’ai pas osé lui évoquer le mot « boucan »).

Ce qui devait arriver arriva donc. Autant ma voisine de pallier ne m’a jamais fait remarquer que le home trainer était bruyant (je l’avais pourtant prévenu plus d’une fois qu’elle pouvait sans hésiter me signaler si cela la dérangeait…), mais là, j’ai bien été pris en flagrant délit de vélo d’intérieur, bien évidemment, pris au dépourvu, ne sachant que répondre et passant pour un débile profond (« Ah mais non, la porte de la salle de bain est fermée, du coup, je n’entends même pas chez moi la machine qui fait trembler les murs de votre appartement » 😀 ).

Sur ce pseudo mensonge (pseudo car je dispose aussi d’un sèche linge:-D), je n’ai plus qu’à faire un tour chez Castorama et acheter des dalles anti vibrations en espérant que l’atténuation sera suffisante pour ne pas avoir à parlementer, voire à supprimer les heures d’entraînement sur le Home Trainer.

Dalle anti vibrationSi à tout hasard vous avez des solutions pour pallier à cette situation, je suis également preneur.

4 comments on “Home Trainer et Voisinage : l’histoire vraie”

  1. Nicolas Répondre

    Bonjour, l’utilisation d’un pneu spécial home-trainer améliore (un peu) les choses. Les tapis “spéciaux” sont à mon avis inefficaces si ce n’est protéger le sol de la sueur (trop fins, au moins ceux que j’ai vus). Idéalement, je pense qu’il faudrait découpler complètement le vélo/HT du sol (matos sur une dalle dure, et mousse isolante entre la dalle et le sol). Pas simple ;-))

  2. Fabrice d;-) Répondre

    Bonjour,
    J’ai eu le même problème. Mon voisin du dessous me prétendait ne rien entendre mais il est allé se plaindre chez le proprio. Celui-ci m’a gentiment prié d’aller faire mon sport autre part, comme par exemple dans la cage d’escalier. Maintenant, je m’entraîne dans une température de 15 à 20°, été comme hiver. Et lorsque mon voisin descend ses poubelles, je lui demande de ne pas les laisser dans les communs car j’ai le nez sensible…
    Tel est prit… d;-)

    • Pierre M Répondre

      J’ai cette façon de tourner les choses 🙂 Par contre, j’ai toujours un peu “honte” de faire du home trainer (avec la transpiration, le bruit…), du coup, je me verrais mal m’exposer aux yeux de tous sur le vélo 😀

  3. Ping Réduire les Nuisances de son Home Trainer - Part 1 | Le Triple Effort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *