Incivilités dans les Bassins

Ayant repris de façon plutôt assidue les entraînements de natation, je me retrouve bien souvent dans la piscine au moment des heures d’ouverture au grand public et sur les créneaux horaires où l’affluence est la plus forte. Et sans ligne réservée, les séances deviennent parfois pénibles et fastidieuses au milieu des utilisateurs des bassins.

couloir natation

Conscient que les équipements sportifs sont saturés, les piscines ressemblent parfois à une foire d’empoigne où les incivilités et le non-respect des règles sont monnaie courante.

Pas plus tard que la semaine dernière, alors que j’arrivais au mur pour repartir, un nageur part devant moi. Je le double, le touche légèrement en repartant, et voilà qu’il m’attrape le pied en me reprochant de lui avoir donné un coup. Je lui explique alors calmement que partir lorsqu’un nageur arrive au mur ne se fait pas et sa seule réponse fut alors de s’exclamer violemment : « il n’y a pas de règle ici, je nage, vous n’avez pas à me toucher ».

C’est un exemple parmi d’autres, parce qu’une fois sur deux, on s’aperçoit que les gens manquent de savoir vivre en piscine. Je ne citerais que :

  • Celui qui se met dans la ligne nage rapide pour flatter son égo alors que son niveau correspondrait plutôt à la ligne nage lente.
  • Celui qui vous force le passage et refuse de se laisser dépasser lorsque vous arrivez plus vite au mur que lui.
  • Celui qui fait son virage sans même regarder s’il y a du monde autour de lui.
  • Celui qui nage la brasse dans la ligne réservée au crawl.
  • Celui qui discute en bout de ligne et qui vous empêche de pousser sur le mur.
  • Celui qui fait du dos en plein milieu de la ligne.

On concevra tous que ces attitudes prises de façon indépendante sont sans réel impact sur la fluidité d’un couloir de natation. Mais additionnées les unes aux autres, elles sont à l’origine d’une certaine cohue et d’une certaine tension dans le bassin qui peut être source d’échanges verbaux musclés. Et face à ces comportements de non respect des règles, je reste toujours étonné par l’attitude passive des MNS qui laissent faire et ne veulent pas s’impliquer dans un conflit quelconque avec les usagers des piscines (un jour, un MNS d’une piscine parisienne m’a même dit qu’une piscine n’était pas un équipement sportif mais un lieu de détente…)

maitre-nageur-piscine

A vrai dire, je reste bien souvent calme et préfère garder mes remarques pour moi. Nombre de pratiquants des piscines ne se rendent pas bien compte qu’ils gênent les personnes qui souhaitent faire plus que barboter dans les lignes d’eau. Et en leur disant calmement qu’ils devraient faire un peu plus attention à la “vie générale” d’une ligne d’eau, ils prennent cela comme une agression qui ne fait que participer à la tension qui règne en son sein. Finalement, tout serait plus simple et plus fluide si chacun respectait les quelques règles d’usage de partage d’un équipement public.

Code du nageur

4 comments on “Incivilités dans les Bassins”

  1. julien Répondre

    ça a toujours été comme ça et ça n’a aucune raison de changer si effectivement il n’y a pas de rôle éducatif plus fort.
    Ce qui est triste c’est de voir que les gens “sportifs” ne valent pas mieux (voire pire ?) que la normale

  2. Aurélien Répondre

    Tout à fait d’accord, cela a contribué à me dégouter de nager. La seule solution est de payer le prix fort de la solitude : piscine Molitor, piscine Pontoise en nocturne. Ou alors les piscines publiques peu fréquentées pendant les vacances scolaires. Autrement il faut bien viser : entre les scolaires, les pauses déjeuner et surtour les horaires de club ; pour faire simple entre 13h45 à 14h45 … à la limite 7h du mat ou on retrouve quand meme que des gens assez motivés (meme si nombreux)

    En province c’est vraiment mieux à ce niveau !

  3. WiMo Répondre

    Malheureusement c’est à l’image de la société toute entière (et pas que française) voiture, transports, entreprise, supermarché, c’est partout pareil, J’ai la chance d’avoir un club qui a les 4 lignes réservées ( mais même là en début d’année il a fallut recadrer les nouveaux qui venaient nager sans respecter la séance). quand je nage en dehors du club, la solution trouvée est d’envoyer promener le mec se plaint d’une coup de latte ? je l’invite à passer dans une ligne plus à son niveau, sinon la queue de poisson qui met les zoomers dans le nez de mamie brasseuse qui traine dans la ligne palme plaquette ca marche bien aussi. le principe quand je suis dans mon bon droit c’est que je me justifie plus. bon courage.

  4. Krakramille Répondre

    Et, quand on est une fille, n’oublions pas la pelletée de mecs qui te touchent “par inadvertance” en passant à côté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *