La fasciite plantaire, une affection douloureuse

L’inflammation ou blessure du tendon

La fasciite plantaire, aussi connue comme aponévrose plantaire, est une inflammation, étirement, rupture ou quelque autre blessure du tendon qui forme l’arche du pied, connu comme fascia plantaire. Ce tendon soutien et protège le tendon de la plante du pied En fait, la fasciite plantaire est la cause plus commune des douleurs au talon. Ce type de blessure arrive quand les muscles sont travaillés en excès ; par exemple, les sports intenses et les mauvaises positions peut affecter les tendons et créer ce type d’affection douloureuse. C’est pour cette raison que lorsque ce problème est découvert, il est nécessaire de réduire les activités physiques parce que c’est une condition qui s’aggrave au fil du temps; il faut alors prendre les meilleures précautions.

A part des activités pratiquées à l’excès, on peut nombrer d’autres causes, comme : faire des sport sans s’échauffer en avance, l’obésité ; car l’excès de poids épuise les muscles et les tendons, les mauvaises chaussures qui ne soutiennent pas le talon, le pied plat, le contact en excès avec des surfaces dures et, bien sûr, la vieillesse ; qui affecte et use les tendons et les muscles.

 

Considérations

Au cas où vous avez peur d’avoir cette maladie orthopédique, il faut consulter votre médecin pour éclaircir les doutes. La fasciite plantaire a seulement un symptôme qui se présent de manière continu, et c’est la douleur au talon ; celle-ci peut être légère ou sévère, cela dépend du cas, et il se manifeste surtout le matin.

Les personnes qui ont plus de risque de développer cette affection sont les personnes qui ont les pieds plats, les personnes de plus de 45 ans et elle est plus commun parmi les femmes ; les femmes en ceinte sont aussi plus sujets à développer la fasciite plantaire, et aussi les diabétiques et les personnes qui présentent des maladies inflammatoires.

Il n’y a pas juste de mauvaises nouvelles ; il faut savoir que la fasciite plantaire peut être évité à l’ance. Vous devez faire des exercices d’assouplissement régulièrement et il faut aussi étirer les muscles du pied tous les jours. Si vous êtes une personne très active et sportive, il faut être prudent et il est nécessaire aussi de soigner très bien vos pieds ; utilisez des chaussures confortables et adéquates. Vous devez comprendre que votre corps a besoin de repos. Si vous aimez faire du cardio, prenez en considération le terrain ; ne courrez pas longtemps sur les terrains durs et inégaux. N’oubliez pas de faire des exercices d’échauffement avant de faire n’importe quelle activité physique, ça c’est très important ! Ne restez pas debout trop longtemps et achetez des chaussures qui son confortables ; remplacez-les une fois que vous notez des signes d’usure, c’est essentiel pour la santé de vos pieds.

 

Traitement

Les traitements pour la fasciite plantaire ont un haut taux de succès, mais comme vous pouvez l’imaginer, le rétalissement prend du temps. Une fois que cette affection est diagnostiquée, il est recommandé d’arrêter les activités physiques exténuantes. Les traitements incluent l’ application de froid ou de la glace si les douleurs sont présentes afin de diminuer l’inflammation. Il est aussi recommandé de faire un traitement spécialisé de réadaptation pour traiter la tension des muscles et tendons. L’étirement est aussi une bonne manière de soulager vos symptômes.

Comme médicaments vous pouvez prendre des anti-inflammatoires du type non stéroïdiens, comme l’ibuprofène, qui soulagera la douleur temporairement. Les injections de cortisone peuvent aussi aider à soulager la douleur et ils peuvent même aider à prévenir l’inflammation d’avantage. Il y a d’ autres options pour une solution plus permanent comme la chirurgie ; mais elle est le dernier recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *