Le concept de la piscine à 7h du matin

Depuis que j’aime nager, je me rends régulièrement à la piscine le matin avant d’aller travailler. Quelques longueurs avant de commencer sa journée de travail, quoi de plus agréable me direz-vous, d’autant que cela permet de facilement rajouter un second entraînement dans la journée ou plus humblement d’avoir le sentiment de l’effort quotidien accompli et de libérer du temps pour autre chose. Mais ce bonheur est entaché de quelques points qui sur l’instant présent vous font souvent regretter cet entraînement matinal.

Réveil matin

Point dur n°1, le réveil : 6h15, la sonnerie du réveil vous fait sursauter et sortir du confort de la couette. Tout ça pour aller se mettre dans une eau à 27°C qui sent le chlore et qui n’offre rien de mieux à la vue que des carreaux bleus et noirs.

Point dur n° 2, la boulangerie devant laquelle vous passez en vous rendant à la piscine : alors que vous avez froid et du mal à garder les yeux ouverts, vous sentez cette bonne odeur de viennoiserie chaude vous titiller les narines. La tentation de s’y arrêter est grande mais il faut résister et surtout ne pas regarder les pains au chocolat qui vous sourit malicieusement derrière la vitrine.

Point dur n°3, les premières longueurs : Vous n’avez même pas eu le temps de faire couler le café qui vous permet d’émerger qu’il faut déjà se lancer dans les premiers mouvements de bras. Vous avez mal, mais ce n’est pas grave, le plus dur était de se jeter à l’eau, c’est désormais chose faite.

Point dur n°4, la première longueur de fractionné : A peine échauffé, vous avez déjà le souffle coupé. Dire qu’il va falloir s’enquiller encore 9 fois 100m à cette allure. En fermant les yeux et avec un peu d’imagination, on se croirait presque dans un remake de film SM.

Point dur n°5, La sortie de la piscine : Il fait froid, vous avez la peau irritée par le chlore et en arrivant au bureau, tous vos collègues vous font remarquer que vous avez encore la trace des lunettes autour des yeux.

Point dur n°6, 7 heures plus tard : Lorsque vient l’heure de la digestion vient également l’heure du coup de barre. Si par mégarde vous avez mangé un peu trop lourd le midi, une forte tendance à piquer du nez vous atteindra. Attention donc à ne pas prévoir une réunion postprandiale le même jour.

Au-delà de tout ça, la piscine à 7 heures du matin est un véritable concept. La première fois que j’y suis allé, je pensais naïvement me retrouver seul dans la ligne d’eau. Et bien pas du tout ! Entre :

  • Ariane, 36 ans, cadre supérieure travaillant dans le secteur du luxe qui vient faire sa séance de palmes avant de commencer sa journée.

  • Jeanne, 71 ans qui a toute la journée pour aller à la piscine mais qui vient faire ses 500 mètres de nage indienne à l’aube (chose que vous comme moi ne comprendrons jamais).

  • Etienne, 40 ans, ancien nageur de très bon niveau (que vous reconnaissez à la souplesse de ses ondulations) qui a conservé ses bonnes vieilles habitudes d’entraînement matinal.

Les lignes d’eau sont quasiment aussi pleines que le midi ou le soir. Et sachez qu’Ariane, Jeanne, Etienne et les autres sont tous les mardis et jeudis matin à 6h55 devant l’entrée de la piscine à attendre l’ouverture du bassin.

Entrée piscine

Sur ce, bonne lecture, je vais me coucher, demain matin le réveil sonnera à 6h15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *