L’entraînement sur Home Trainer en 10 points

Le mauvais temps, parfois le manque de temps, la nuit qui tombe tôt, c’est la saison idéale pour ressortir le Home Trainer de la cave.

Voici 10 points pour passer l’hiver au chaud et continuer, malgré tout, à faire tourner les jambes :

– Point n°1 (Si ce point pose problème, pas besoin de lire la suite) : Avoir des voisins compréhensifs qui accepteront le bruit et les vibrations causées par le Home Trainer (éviter quand même de rouler entre 22h et 6h du matin). Il existe néanmoins des home trainers avec résistance à fluide, et donc silencieux, comme le Elite Turbo Muin B+

– Point n°2 (Pour éviter un dégât des eaux) : Placer le Home Trainer sur un tapis adapté (soit livré avec l’appareil, soit un tapis type tapis de fitness) afin de réduire le bruit, et d’éviter d’inonder votre sol de sueur.

– Point n°3 (Pour ne pas finir trop sec) : Bien s’hydrater pendant l’entraînement, à savoir entre 500 et 700ml d’eau par demi-heure d’effort.

– Point n°4 (Pour l’hygiène) : Prévoir une serviette posée sur le cadre du vélo afin de s’essuyer le visage et les bras pendant la séance et si possible prévoir un ventilateur (ou se mettre dans une pièce aérée) permettant de réduire la chaleur corporelle.

– Point n°5 (Pour ne pas abîmer son vélo) : Utiliser un vélo auquel vous ne tenez pas trop (un mulet fait très bien l’affaire). En effet, les cadres ne sont pas faits pour être soumis à des contraintes radiales (causées ici par le blocage des pattes arrières du cadre). Il serait dommage de fissurer un cadre en carbone tout neuf.

– Point n°6 (Pour faire marcher le commerce du cycle) : Privilégier l’utilisation du pneu spécial Home Trainer. Dans le cas échéant, utilisez des pneus entrée de gamme ou des pneus en fin de vie (un pneu home trainer oblige à avoir une roue dédiée si vous ne voulez pas vous embêter à changer de pneu tous les quatre matins).

– Point n°7 (Parce que le Home Trainer sert aussi à s’entraîner…) : Faire des séances de techniques, pédaler avec une seule jambe, travailler sur le roulis des chevilles, se focaliser sur les ischio-jambier…exercices de pédalage qu’on ne fait habituellement pas en extérieur.

Point n°8 (…et faire du travail de qualité) : Apprendre à maîtriser ses efforts : le travail sur Home Trainer permet de bien contrôler la cadence de pédalage et la fréquence cardiaque, chose qui est moins évidente sur route avec les différents aléas extérieurs (circulation, feux…).

– Point n°9 (Pour le moral) : Eviter les séances de plus de 1h/1h15 : la saturation arrive rapidement en Home Trainer. Un film, un documentaire ou une une série à regarder pendant l’entraînement peut également aider à réduire la saturation morale.

– Point n°10 (Et encore pour le moral – deux fois valent mieux qu’une) : Dites-vous que ce n’est que pour 3 mois et qu’à partir de Mars, vous pourrez remettre le nez dehors !

Paris Roubaix

Si vous souhaitez en savoir un peu plus à propos de l’entraînement sur Home Trainer, vous pouvez également vous rendre sur cette page : L’entraînement sur Home Trainer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *