Les Ecrans à Afficher sur son Compteur Vélo

Quasiment tous les triathlètes ou cyclistes disposent aujourd’hui d’un compteur ou d’un GPS. Mais ce type d’appareil ne sert pas uniquement à enregistrer ses sorties et les données associées. Il doit également permettre d’analyser en temps réel les paramètres de votre entraînement ou de votre course : paramètres à l’instant t mais également bilan à chaque instant de votre sortie.

Garmin edge 810

Tous ces paramètres sont bien sur affichables sur votre compteur ou votre montre (le nombre de données affichables dépend des modèles) via différents écrans. Voici quelques pistes pour les configurer.

Ecran n°1 – Les paramètres de l’instant t :

Le but des paramètres de l’instant t est de savoir à chaque instant le niveau d’intensité dans lequel on se situe, avec :

  • La fréquence cardiaque pour connaître le niveau d’intensité à l’instant t (pour ceux qui utilisent un moniteur de fréquence cardiaque).
  • Le puissance moyenne 10s pour connaître le niveau d’intensité à l’instant t (pour ceux qui disposent d’un capteur de puissance).
  • La cadence (pour ceux qui disposent d’un capteur de cadence).
  • La vitesse.

La fréquence cardiaque et la puissance moyenne 10s sont des données caractéristiques de l’effort à l’instant t qui permettent de savoir dans quelle zone de travail on se trouve.

Edge 810 écran instant t

Certains préféreront afficher la puissance moyenne 30s qui sera La puissance instantanée et la puissance moyenne 3s sont bien trop variables pour pouvoir être analysées correctement.

La cadence sera également intéressante lorsqu’on vise un nombre de tour par minute cible. La vitesse quant à elle reste à mon sens quelque chose d’optionnel. En général, sur une course ou un entraînement, on va viser une intensité cible plutôt qu’une vitesse cible qui dépend de bien trop de paramètres extérieurs qu’on ne maîtrise pas.

Ecran n°2 – Le bilan à l’instant t de la sortie

Savoir tout au long de son entraînement ou de sa course comment on se situe est surement une des choses les plus importante à savoir. Combien de kilomètres il reste à parcourir, quelle est l’énergie et le niveau d’énergie dépensé depuis le départ, etc. C’est éléments permettent souvent à l’athlète de jauger l’effort qu’il peut encore réaliser.

  • La distance totale pour savoir la distance depuis le départ et la distance restant à parcourir.
  • Le temps total depuis le début de la sortie.
  • La fréquence cardiaque moyenne depuis le départ pour connaître le niveau moyen d’intensité.
  • La puissance NP depuis le départ pour connaître le niveau moyen d’intensité.
  • Le nombre de calories dépensées pour gérer correctement son alimentation et ses apports énergétiques.
  • La vitesse moyenne depuis le départ pour estimer le temps nécessaire avant de rallier l’arrivée.

Edge 810 écran bilan

Sur une sortie où le relief peut varié et où l’effort n’est pas constant, je préfère toujours afficher la puissance NP plutôt que la puissance moyenne. Cette donnée me semble plus représentative de l’intensité général de la sortie depuis le départ.

Ecran n°3 – Les données des intervalles

L’entraînement est souvent réalisé en intervalles : fractions de 5′, 10′, 15′, 20′, 60′ etc. Et à mon sens, il reste très important de bien maîtriser les intensités de travail sur chacun des intervalles. Lorsque je réalise ce type d’entraînement fractionné, j’utilise un écran spécifique sur lequel j’affiche les données suivantes :

  • La durée de l’intervalle.
  • La fréquence cardiaque moyenne de l’intervalle.
  • La puissance NP de l’intervalle.
  • La cadence moyenne de l’intervalle.

De manière générale, lorsqu’on travail par intervalle, la puissance moyenne reste très proche de la puissance NP, ce qui explique que certains préféreront afficher la puissance moyenne de l’intervalle plutôt que la puissance NP.

Garmin Edge 810 intervalle

En général, je switch entre cet écran et l’écran des données à l’instant t afin de bien caler mon effort et de savoir si je dois appuyer plus ou relâcher mon effort sur l’intervalle.

Ecran n°4 : Le dénivelé

Lors de certaines épreuves avec du dénivelé (cyclosportive, course en ligne ou triathlon), il me semble important de connaître le dénivelé déjà engrangé et le dénivelé restant avant l’arrivée. C’est pourquoi, j’affiche généralement un écran avec le dénivelé positif, le dénivelé négatif ainsi que l’altitude à l’instant t. De cette façon, je connais généralement le dénivelé restant avant d’atteindre la fin d’un col ou le dénivelé restant avant de rejoindre l’arrivée.

Garmin Edge 810 dénivelé

Cet écran restera à mon sens secondaire, mais la majorité des compteurs et GPS permettent d’afficher un 4ème écran, alors pourquoi s’en priver ?

Il existe bien d’autres données affichables, tant en terme d’informations  générales sur l’entraînement que de paramètres physiologiques de l’athlète. Néanmoins, ceux présentés ci-avant me semblent les plus importants et les plus utiles pour aller à l’essentiel. Un écran supplémentaire est tout particulièrement utile lors de sorties cyclotouristes sur des routes inconnues, il s’agit de la carte, permettant de s’orienter.

Et n’oubliez pas malgré tout de regarder la route avant de plonger le nez dans votre gps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *