Le Sac à Dos Mission Workshop Rambler pour le Vélotaf

Pratiquant très régulièrement le Vélotaf, je m’étais mis en quête d’un sac à dos permettant de satisfaire mes déplacements quotidiens. A ce titre, j’en cherchais un offrant les caractéristiques suivantes :

  • Un volume suffisamment grand pour y mettre des affaires de tous les jours (ordinateur, appareil photo, dossiers en tout genre), mais également mes affaires de natation (y compris palmes, plaquettes et Pull Boy).
  • Un bon maintien dorsal (chose qui ne me satisfaisait pas avec un messenger bag).
  • Modulable en terme de volume et avec différentes zones de rangement.
  • Imperméable afin de pouvoir rouler quelque soit les conditions météorologiques.

Après quelques conseils, j’ai jeté mon dévolu sur le sac de coursier Rambler du fabricant américain Mission Workshop. Le top m’a-t-on dit et à vrai dire je n’ai pas été déçu.

Mission Workshop Rambler

D’un point de vue praticité, le sac offre une grand poche principale et un volume de 22 litres. Suffisamment large pour y mettre un ordinateur 15,4 pouces c’est surtout un grand fourre tout dans lequel on pourra y mettre bien des choses. C’est d’ailleurs un défaut malgré lui : on a tendance à y mettre tout et n’importe quoi. Il faudra penser à organiser ses affaires au fur et à mesure du remplissage du sac afin de s’y retrouver.

Mais la particularité de ce Rambler est de pouvoir étendre cette capacité à 44 litres en modifiant sa configuration.

Mission Workshop Rambler 1

La sac offre alors une immense poche qui ne demande qu’à être remplie. Courses, paquets, packs de bière, etc. Le tout se ferme avec une fermeture éclaire et deux sangles permettent de serrer chacun des côtés. 44 litres, ce qui permet également d’y mettre les affaires pour tout un week-end.

Bien qu’il s’agisse du sac de la taille au-dessus (le Vandal – de 29 à 65 litres de contenance), je vous laisse regarder cette vidéo qui sera bien plus explicite sur les possibilités qu’offrent ce backpack :

Les finitions et les tissus sont de qualité. Les fermetures éclaires sont doublées afin de rendre le sac insensible à la pluie. Le soutien au niveau du dos est excellent et une fois les bretelles réglées, la tenue et le maintien sont parfaits. Quant au design, il reste relativement simple et la qualité des matériaux lui donnera un certain style.

Mission Workshop Rambler

Seul point noir, le Rambler ne propose pas d’emplacement spécifique pour y mettre un antivol type U. Il faudra alors le glisser dans l’une de ses grandes poches, ce qui ne facilitera pas son accessibilité.

Le Rambler est donc un sac de grande qualité. Mais celle-ci a un prix. Il faudra débourser près de 250€, un budget dans la fourchette haute pour ce type d’équipement. L’utilisant plus de 200 jours par an pour mes allers retours quotidien au travail (voir plus), c’est notamment cette utilisation fréquente qui m’a poussé y mettre le prix.

Test Mission Workshop Rambler

 

3 comments on “Le Sac à Dos Mission Workshop Rambler pour le Vélotaf”

  1. kevin.d Répondre

    Bonjour Pierre,
    Je suis très intéressé par ce sac, pourrais tu m’indiquer où le trouver à ce prix (250€) ?
    J’en profite au passage pour te féliciter et te remercier pour ton site que je parcoure maintenant depuis plusieurs mois…
    Sportivement
    Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *