Le Nettoyage de la Cassette de Vélo

Il y a quelques temps de cela, je vous avais proposé quelques astuces simples pour nettoyer son vélo et sa transmission. Je vais revenir ici de façon plus spécifique sur l’entretien de la cassette de vélo. En ce qui me concerne, je veille toujours à avoir une cassette et une chaîne propre. D’une part, cela évite de se salir les mains à chaque fois qu’on touche à sa transmission, mais surtout, une transmission propre aura une durée de vie plus longue et ne dégradera pas la qualité du passage des vitesses.

Pour se faire, vous aurez besoin d’un peu de matériel. J’utilise souvent les outils et produits de la marque Btwin (dégraissant, nettoyant vélo…). Ils sont pratiques, à des tarifs très intéressants et disponibles dans l’ensemble des magasins de la chaîne de distribution.

Kit nettoyage bwin




Etape 1 : le démontage de la cassette

Pour le démontage de la cassette, je vous laisse jeter un coup d’œil sur cet article. Néanmoins, je vais y ajouter un plus. Btwin a récemment sorti un fouet à chaîne (peut-on encore parler de fouet à chaîne ?) très ingénieux. Il s’agit plutôt d’une clé crantée, dont les crans vont se caler dans les pignons de la cassette.

Fouet à chaine btwin

Pour s’adapter aux différents modèles de cassette, la clé dispose de plusieurs niveau de crans. Que vous soyez donc en 9, en 10 ou en 11V, elle fonctionnera très bien. De la même façon, que votre petit pignon ait 11, 12, 13 ou 14 dents, vous pourrez l’utiliser sans difficulté. Son utilisation me semble également plus sécurisante que les fouets à chaîne classique en réduisant le risque de ripage.

Etape 2 : le nettoyage des pignons

Une fois les pignons démontés, l’action principale est de les dégraisser. Pour cela, je mets du dégraissant sur un chiffon, avec lequel j’essuie ensuite les pignons un par un. Le produit aidera grandement à décrasser les pièces de la cassette et rendra celle-ci impeccable. Juste un dernier coup de chiffon propre sera nécessaire afin d’essuyer le reste de produit restant sur chacune d’entre elles.

Nettoyage pignon

Etape 3 : le remontage la cassette

Une fois l’ensemble de vos pignons nettoyés, il ne vous reste plus qu’à les remonter un par un sur le corps de roue libre, puis de resserrer l’écrou de la cassette. Là encore, je vous laisse revenir sur cet article pour voir comment effectuer cette opération.

cassette velo propre

Dans l’ensemble, et si la cassette est relativement sale, ce nettoyage vous prendre une vingtaine de minutes. Mais ça me semble une opération nécessaire pour la bonne tenue dans le temps de votre transmission.

Variante : l’entretien de la cassette sans démontage

Pour ceux qui souhaiterez éviter de démonter leur cassette, il existe une variante. Le nettoyage des pignons restera plus approximatif, néanmoins, cette méthode peut très bien être utilisée lorsque la cassette n’est que peu encrassée.

lingettes nettoyantes

Pour se faire, il faudra vous procurer des lingettes nettoyantes (lingettes ménage ou lingette bébé). Il suffit alors de passer les lingettes entre les différents pignons de la cassette en veillant à bien pour le tour de chaque pignon.

nettoyage cassette

De façon générale, cette opération ne vous prendra qu’une dizaine de minutes grand maximum. Le seul reproche qu’on pourra lui faire est son aspect peu écologique due à l’utilisation des lingettes. Néanmoins elle reste très pratique, peu coûteuse et surtout efficace.

11 comments on “Le Nettoyage de la Cassette de Vélo”

  1. Fabien Répondre

    Tu peux aussi prendre un chiffon fin (drap) et l’imbiber de dégraissant et faire pareil qu’avec les lingettes !

  2. Julien tri Répondre

    Il ne faut pas oublier ensuite de mettre un poil de lubrifiant sur l’ensemble (cassette et chaine) pour éviter l’oxydation mais aussi les frottements trop importants. Sinon la durée de vie de la chaine sera très courte 🙂

    • Pierre M Répondre

      Il ne me semble pas utile de mettre de l’huile sur l’ensemble de la cassette. La lubrification de la chaîne, avec une bonne huile, me semble bien suffisante pour maintenir sa transmission en bon état dans le temps.

      • Julien Répondre

        Effectivement, je vais moi même en prendre note, j’ai la fâcheuse tendance a ajouter un peu trop d’huile…

  3. Pascal Scheidecker Répondre

    Autre méthode : WD40 + vieille brosse à dents (souple).
    Si la cassette n’est pas trop sale, on peut même le faire sans la démonter. Auquel cas, je protège la roue (jante et rayons) avec des chiffons et je procède doucement pour ne pas éclabousser la piste de freinage de la jante (qui aura droit à son petit nettoyage elle aussi de toute façon…)
    Une fois bien propre, laisser sécher puis mettre son produit de lubrification habituel (pour ma part en spray, bien pratique)

  4. Julien Répondre

    Hello, j’ai entendu dire du bien et du mal de cette clé. Toi qu’il l’utilise réellement, ça abîme la cassette ou pas ?
    Merci

    • Pierre M Répondre

      J’ai pas remarqué que la clé abîmait spécialement la cassette. Après c’est une chose que tu ne fais en général pas tous les jours, donc à mon sens il n’y a pas de crainte à avoir.

  5. Chris1000 Répondre

    Bonjour Pascal , j’ai fait pendant 20 ans le nettoyage au WD40 , c’est vrai c’est pas mal mais c’est trop dégraissant et agréssif, aussi un jour en discutant avec un patron d’une grosse succursale cycle et un représentant Shimano il m’ont conseillé mieux :après le nettoyage , mieux vaut utiliser les dégrippants au téflon ou PTFE . C’est moins agréssif pour les chaines , les joints etc..mais surtout c’est peu gras et le téflon favorise le glissement ; c’est un anti-friction! C’est plus onéreux que le WD40 mais c’est top et depuis 5 ans au moins c’est bien mieux pour mon matos .

  6. Justin Répondre

    Bonjour,
    Vous allez me traiter de bourin 😉 je m’y attends deja et je partage votre ressenti. Néanmoins, je donne ma methode:
    Je demonte integralement ma cassette.
    Je la trempe dans un fond de bouteille en plastique ( accepte le 11-28 max) avec du thiner cellulosique.
    Je “mélange” la cassette 30 secondes dans le thiner.
    Je la sors, la rince à l’eau savoneuse et l’essuie.
    Je remets le thiner dans une bouteille pour qu’il decante et le filtre avec un filtre à café pour un usage ulterieur. (question d’ecologie aussi)
    Résultat: Plus une seule impureté, plus de graisse, et on peut constater son usure facilement.
    Voila…
    Maintenant vous allez me parlez d’agression de la cassette due au thiner etc… Que neni messire! le titane et l’acier restent neutre face à ce genre de produit!
    Bon… Justin 1 ecologie 0 mais je recycle mon produit au moins une dizaine de fois puis le jete dans un conteneur approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *