Portraits de Nageurs

Pratiquant souvent les bassins, je m’amuse toujours à regarder les différents nageurs qui parcourent des longueurs à mes côtés.

piscine de Puteaux

Il n’y a certes pas de nageur type, mais différents pratiquants dont on peut dresser les portraits suivants :

  • Le débutant : Il ne sait pas nager mais veut se donner l’impression d’aller vite. Il fait des séries de 25m en crawl à fond. Il arrive tout essoufflé ou bout de ligne avant de prendre au moins 2 minutes de récupération entre chaque longueur. Sa spécialité est de squatter le mur et il ne manquera de partir sous votre nez lorsque vous arriverez à son niveau. Bilan de sa séance : après avoir passé 1h dans l’eau il n’a parcouru que 500m.

  • La Palmeuse : En général elle cherche à maigrir ou à raffermir ses fessiers et fait attention à sa ligne. Elle enchaîne les longueurs en palme : une fois devant, une fois derrière, un fois sur le côté. A la voir, elle donne vraiment l’impression de s’emmerder à aligner ses longueurs et ne doit les faire que pour s’accorder un Kinder Bueno à la pause de 16h. Son tort : lorsqu’elle retrouve ses copines et qu’elles se mettent à nager à deux de front dans la même ligne d’eau.
  • Le Triathlète : On ne le reconnait pas à sa nage, mais plutôt au bord du bassin lorsqu’on l’écoute. A peine le mois de Novembre il évoque déjà la planification de la saison suivante et ne manquera pas de dire qu’avant de venir nager, il a déjà couru 20 kilomètres et roulé 80 autres. Accessoirement, il peut porter un bonnet siglé IM.
  • Le “Vrai” Nageur : On le reconnait dès son arrivée au bord du bassin. Avec des lunettes suédoises et un élastique , il ne cherche jamais à nager vite (bien qu’il aille toujours plus vite que vous) et vous enviez le faible nombre de coups de bras qu’il réalise sur une longueur. Priorité à lui, lorsque vous sentez qu’il arrive derrière vous. Vous faîtes profil bas, le laissez passer mais n’arrivez pas à rester dans ses pieds plus de 15 mètres.
  • Le “Dans son monde” : Avec un masque, un tuba, des palmes et des écouteurs, il se croit seul dans le bassin. Il nage au milieu de la ligne d’eau et ne se préoccupe pas de voir si quelqu’un arrive derrière loin quand il pousse depuis le mur. Vous avez beau lui demander poliment de se coller un peu plus à droite, il acquiesce mais ne vous entend même pas.
  • La Brasseuse : Elle enchaîne les longueurs en brasse avec un style peu académique. Sans le faire exprès elle gêne l’ensemble des nageurs de la ligne d’eau avec un mouvement de jambes ample. A chaque fois que vous passez à côté d’elle, vous faîtes un mouvement d’esquive pour éviter de vous prendre un coup de pied dans les côtes et lorsque vous la doublez au mur, elle ne manquera pas de faire un “Oh La La” d’énervement.
  • La Mamie : Elle n’a pas de lunette, elle nage la brasse indienne et à chaque fois que vous la doublez, elle ferme les yeux et tourne la tête pour ne pas se prendre d’éclaboussure dans le visage. Accessoirement elle est contente de voir de “beaux jeunes hommes” nager à côté d’elle et n’osera pas vous demander de prendre vos distances lorsque vous la doublez.

Et que ce soit le débutant, la palmeuse, le triathlète,  le “vrai nageur”,  le “dans son monde”, la brasseuse ou la mamie, ils seront toujours là les mêmes jours aux mêmes heures, et ce quelque soit la période de l’année.

9 comments on “Portraits de Nageurs”

  1. Fabien Répondre

    N’as-tu pas oublié “le hater” : celui qui accélère lorsque tu le doubles pendant ta série souple ou “bien nagée” ? ^^

    • Pierre M Répondre

      Le “Hater”, c’est un peu le débutant que tu doubles sur la seconde longueur parce qu’il arrive pas à enchaîner sur la même allure.

  2. bertrand Répondre

    Tellement vrai 😀
    Ne pas oublier le mec qui se sent l’obligation de bloquer quand on veut le doubler. (Il se cramera au bout de 25m, mais il aura fait un beau blocage). Corollaire, il se sentira toujours l’obligation de partir devant vous au virage.

  3. Poolio Répondre

    J’aurais également dit que le triathlète nage (presque) toujours une grande partie de son entraînement avec un pull-buoy 🙂

  4. Ping Portraits de Nageurs 2.0 | Le Triple Effort

  5. Ping J+32 après l'Accident, la Convalescence | Le Triple Effort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *