Evaluer ses Progrès en Natation

Certes je ne suis pas un as de la natation, néanmoins, les nombreuses longueurs qui m’ont fait passer du statut d’enclume à celui de pseudo crawler m’ont permis de comprendre les spécificités de ce sport. Ajoutez à cela les analyses techniques ou les guides d’entraînement, et voici les postulats principaux que j’ai pu dégager :

  • La natation est un sport technique (bon ok là je ne refais pas le monde…). Quant au ratio technique/Capacité physique, je pencherais pour un 60/40.
  • La qualité de nage a tendance à se dégrader avec la vitesse.
  • La qualité de nage a tendance à se dégrader au fur et à mesure des longueurs d’une série.

Par qualité de nage, j’entends ici l’efficience de la nage, c’est-à-dire l’efficience de chaque coup de bras, caractérisée par le nombre total de coups de bras sur une longueur (et ce indépendamment de la vitesse à laquelle est parcourue une longueur).

Le crawl

Par progrès en natation, j’y vois donc 3 points :

  • L’amélioration de la vitesse de la nage (1)
  • L’amélioration de l’efficience de la nage (2)
  • La constance de l’efficience et de la vitesse au fur et à mesure des longueurs d’une série (3)

Qui peuvent être résumé de la façon suivante : « Nager de plus en plus vite (1) avec le moins de mouvements possible (2) tout en conservant une nage constante sur l’ensemble des longueurs d’une série (3) ».

L’évaluation des progrès sur l’ensemble de la nage étant difficile à établir, je vous propose de dissocier les points précédents avec 3 exercices types, qui permettront, à chacun d’entre eux d’évaluer les progrès effectués

Le raisonnement présenté ici est une comparaison entre deux séances – pas forcément consécutives – en bassin de 25 mètres et sur des séries de 100 mètres. Il peut tout aussi bien être fait en bassin de 50 mètres sur des séries plus longues (200m, 400m par exemple).

Evaluation ses progrès en vitesse de nage

Si en séance 1, je réalise 100m en 01:40:00 avec 20 coups de bras par longueur et qu’en séance 2, je réalise 100m en 01:36:00 avec 20 coups de bras moyen par longueur, je pourrais considérer avoir progressé en vitesse de nage.

Evaluation ses progrès en efficience de nage

Si en séance 1, je réalise 100m en 01:40:00 avec 20 coups de bras par longueur et qu’en séance 2, je réalise 100m en 01:40:00 avec 18 coups de bras moyen par longueur, je pourrais considérer avoir progressé en efficience de nage.

Evaluation ses progrès en constance de nage

Si en séance 1, je réalise 100m en 01:40:00 décomposé comme suit :

  • Longueur 1 : 23 secondes et 17 coups de bras
  • Longueur 2 : 24 secondes et 17 coups de bras
  • Longueur 3 : 26 secondes et 18 coups de bras
  • Longueur 4 : 27 secondes et 19 coups de bras

Et qu’en séance 2, je réalise 100m en 01:40:00 décomposé comme suit :

  • Longueur 1 : 24 secondes et 17 coups de bras
  • Longueur 2 : 25 secondes et 17 coups de bras
  • Longueur 3 : 25 secondes et 18 coups de bras
  • Longueur 4 : 26 secondes et 18 coups de bras

Je pourrais considérer avoir progressé en constance de nage (même si l’idéal étant d’avoir exactement le même temps et le même nombre de coups de bras sur l’ensemble des longueurs).

On remarque dans ces 3 exercices types, au-delà du chrono, l’importance de compter ses coups de bras par longueur. Les deux premiers auront un impact direct sur le SWOLF, le troisième sur la qualité globale de la nage.

Calcul SWOLF

Il ne s’agit là que de pistes d’entraînement permettant d’évaluer ses progrès. A noter qu’il n’y a pas que l’allure qui semble importante, mais aussi la qualité de la technique de nage. Même si bien évidemment, cela ira souvent de paire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *