Catégorie : Santé

La bursite du talon – Causes, Symptômes et traitement

La bursite du talon ou bursite calcanéenne, est une inflammation des bourses séreuses rétro calcanéenne (qui se situent dans la partie arrière ou inférieure du talon). Ces dernières se remplissent de liquide qui va s’épaissir et exercer une pression sur la zone et provoquer la douleur. Une bourse séreuse est une petite poche formée de tissu conjonctif et renfermant du liquide synovial. Elle joue donc un rôle de lubrifiant.

La bursite est aussi connue sous le nom d’hygroma.

 

Il existe différents types de bursites :

Physiques : lorsqu’elles sont causées par une surcharge ou un frottement excessif des structures environnantes

Septiques : lorsqu’elles sont causées par des bactéries

Chimiques : lorsqu’elles sont causées par des substances dérivées de processus inflammatoires des tendons

Hémorragiques : lorsqu’elles se produisent après un traumatisme (qui remplit la bourse de sang)

Certaines seront aiguës et se manifesteront soudainement, d’autres peuvent être chroniques. Si la douleur persiste pendant plusieurs jours il est fortement conseillé de consulter un médecin.

 

Causes Principales

Les causes principales de la bursite sont les traumatismes. Les athlètes qui courent beaucoup (comme les joueurs de football, les marathoniens, les joueurs de rugby, les coureurs…) peuvent être affectés par ce trouble à cause des frottements continus de leurs tendons et les mouvements répétitifs liés à leur pratique.

La dureté du sol ou un changement de chaussures peuvent aussi faire travailler le talon différemment et causer une bursite à cause d’une surcharge au niveau du tendon d’Achille. Les maladies rhumatismales comme la goutte, le collagène ou la polyarthrite rhumatoïde peuvent être des causes d’une bursite.

 

Les symptômes

La bursite se manifeste par des douleurs lors de la marche et des mouvements de la cheville (y compris les étirements). La douleur peut être insupportable, elle est généralement localisée sur l’arrière et le haut du talon. Dans les cas post-traumatiques la douleur peut être ressentie même en étant allongé.

 

Le traitement

Seule une échographie muscolosquelettrique peut déceler une bursite. Dans la majorité des cas, la bursite se résorbe spontanément en quelques jours, voire quelques semaines, par du repos et l’application d’une poche de glace qui permettent de diminuer l’inflammation. Une prise de médicaments anti-inflammatoires peut être conseillée par votre médecin. En cas de surcharge ou si la cause est dû au frottement de la bourse contre la chaussure, le trouble peut durer plusieurs mois.

Afin d’éviter une bursite le mieux est d’éviter les gestes répétitifs ou les stations prolongées dans la même position.

Les dangers de la L-glutamine

La Glutamine, ou L-Glutamine, est un acide aminé naturellement présent dans la viande et les œufs. Il est très souvent utilisé comme complément alimentaire pour améliorer les performances sportives et renforcer le système immunitaire. C’est un acide aminé non essentiel, ce qui veut dire que le corps peut la produire à partir d’autres acides aminés trouvés dans l’alimentation (dans les produits protéinés comme les viandes, poissons, œufs et dans les protéines végétales). C’est l’acide aminé le plus présent dans le corps et les muscles, il régule l’hydratation des cellules et est efficace dans les problèmes de digestion (par l’amélioration de la production de muqueuses intestinales).

Parmi ses effets supposés par rapport à l’effort physique il y a :

  • L’amélioration de la capacité à l’effort
  • L’augmentation du glucose sanguin et de l’insuline
  • L’augmentation des niveaux de créatinine (cet effet ne se manifeste qu’a hautes doses)
  • L’augmentation de l’acide urique et de l’urée
  • La diminution des symptômes de la maladie de Crohn
  • L’augmentation de la production d’endogène (hormone de croissance)

 

Son seul effet prouvé est la diminution et l’augmentation du niveau d’ammoniaque sanguin en fonction de la dose consommée.

La glutamine n’est que très peu testée et aucune étude ne garantit d’effets positifs sur le long terme. Elle n’apporte aucun bénéfice dans les cas de musculation. Si bénéfices il y a, ils sont tous liés au système immunitaire et ne serviront en aucun cas à améliorer les performances sportives ou augmenter la masse musculaire.

 

Ses dangers

La glutamine est à proscrire en cas d’insuffisance rénale ou hépatique ainsi qu’en cas de prédisposition à l’épilepsie (dans ce cas la glutamine peut entrainer une diminution de l’effet des médicaments utilisés pour soigner l’épilepsie). De manière générale, la glutamine est dangereuse quand elle prise à forte doses, mais rien ne prouve qu’elle n’est pas sans danger même à petite dose.

 

 

L’épanchement de synovie au genou, la galère du triathlète

 

La poche synoviale sert de protection entre les os, composée d’une membrane de fibres élastiques et de graisses enveloppant le liquide synovial. Cette poche réduit le frottement dans les articulations à l’image la graisse à l’intérieur d’un roulement. L’épanchement de cette poche est un problème connu des coureurs et triathlètes.

 

Cas possibles

Un manque de liquide synovial à l’intérieur de la poche augmente la friction à l’intérieur de l’articulation, favorise l’usure du cartilage et à plus long terme l’apparition d’arthrose. A l’inverse, un trop plein de liquide provoque un gonflement réduisant l’amplitude possible des mouvements articulaires. Suite au gonflement, des tensions internes apparaissent et donnent naissances à des douleurs. Dans des cas extrêmes la membrane synoviale peut aller jusqu’à se rompre. Sans en arriver là, elles sont néanmoins incapacitantes dans la pratique sportive.

 

Naissance de l’épanchement de Synovie

Le genou (talon d’Achille du triathlète), est la partie du corps la plus sujette à l’épanchement de synovie. Durant une activité physique dès l’échauffement le corps se protège et sécrète de faibles quantités de liquide en prévision des frottements. Ces sécrétions se résorbent au fur et à mesures de l’effort. Un dysfonctionnement du mécanisme peut empêcher la résorption du liquide et donner naissance à un épanchement de synovie.
Lire la suite…

La fasciite plantaire, une affection douloureuse

L’inflammation ou blessure du tendon

La fasciite plantaire, aussi connue comme aponévrose plantaire, est une inflammation, étirement, rupture ou quelque autre blessure du tendon qui forme l’arche du pied, connu comme fascia plantaire. Ce tendon soutien et protège le tendon de la plante du pied En fait, la fasciite plantaire est la cause plus commune des douleurs au talon. Ce type de blessure arrive quand les muscles sont travaillés en excès ; par exemple, les sports intenses et les mauvaises positions peut affecter les tendons et créer ce type d’affection douloureuse. C’est pour cette raison que lorsque ce problème est découvert, il est nécessaire de réduire les activités physiques parce que c’est une condition qui s’aggrave au fil du temps; il faut alors prendre les meilleures précautions. Lire la suite…

La spiruline bio, ses bienfaits, ses propriétés et la posologie

 

La Spiruline bio

La spiruline est une algue qui se présente, une fois déshydratée, sous forme de poudre bleue- verte. Connue depuis plusieurs milliers d’année, elle se développe en eau douce et chaude, et est même cultivée dans certains lacs de Chine, d’Inde, du Tchad ou du Mexique.

spiruline

La spiruline est reconnue pour 1) aider à augmenter le tonus et la vitalité chez les sportifs et 2) pour aider à lutter contre les fatigues passagères. Lire la suite…