Sport d’endurance : pourquoi opter pour le patin à glace ?

Même si cela peut paraitre difficile à croire, le patin à glace est un sport de glisse qui aide à travailler efficacement l’endurance. Il est très populaire à cause de sa grande accessibilité, de son côté ludique et des multiples bienfaits qu’il procure à l’organisme. Quels sont ceux-ci et comment se lancer dans cette activité sportive ?

Qu’est-ce que le patin à glace ?


Le patin à glace est une activité qui consiste à glisser sur une surface gelée à l’aide de chaussures spéciales, également appelées patins à glace. Autrefois utilisé comme moyen de locomotion et de chasse, il est aujourd’hui pratiqué comme sport de loisir et regroupe plusieurs disciplines olympiques. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

  • le patinage artistique ;
  • le patinage de vitesse ;
  • le hockey sur glace ;
  • ou encore la danse sur glace.

Le patin à glace peut être pratiqué individuellement ou en famille, et ce, dès l’âge de cinq ans. Il est cependant interdit aux femmes enceintes et aux personnes âgées de plus de soixante-cinq ans à cause des risques de chute.

Pour quelles raisons faire du patin à glace ?

La pratique régulière du patin à glace présente de multiples avantages. C’est une activité qui renforce aussi bien le physique que le mental. Elle développe la prestance et l’équilibre et permet ainsi d’acquérir une bonne posture. Toutefois, il vous faudra disposer des meilleurs patins à glace si vous voulez obtenir un résultat optimal.

Ce sport sollicite fortement les muscles du tronc et des jambes tout en alternant les efforts effectués par ceux-ci. Votre souplesse s’en trouvera améliorée et vos muscles seront tonifiés. Cela aura pour effet d’affiner votre silhouette et de réduire l’accumulation de graisse dans plusieurs parties de votre organisme. C’est donc un excellent moyen pour maintenir son poids ou pour en perdre.

La dépense d’énergie engendrée par la pratique du patin à glace fera mieux travailler vos systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Le cœur, plus performant, fournira moins d’effort au repos et les poumons absorberont une plus grande quantité d’air. Cela améliorera votre souffle et décuplera votre endurance.

Pratiquer du patin à glace, c’est également prévenir certains maux. En effet, cet exercice permet de renforcer le système osseux et de se prémunir contre l’ostéoporose qui fragilise les tissus des os. En outre, selon certaines études il serait aussi possible de lutter contre l’incontinence urinaire grâce à ce sport.

En ce qui concerne le mental, faire du patin à glace développe la concentration et l’autodiscipline. Elle aide aussi à améliorer la confiance en soi, les réflexes ainsi que la coordination des mouvements. L’intelligence spatiale (perception de l’environnement autour de soi) s’accroit et la vitesse de réaction augmente.

Comment faire du patin à glace ?

La pratique du patin à glace requiert beaucoup de patience ainsi qu’une préparation minutieuse.

Préparer l’équipement

Il faut s’assurer de choisir un équipement de qualité pour pouvoir patiner dans de bonnes conditions et en toute sécurité. Il est essentiel de trouver des patins ajustés à vos pieds et qui vous fourniront le maximum de confort. S’ils sont trop grands, vous risquez une entorse. S’ils sont de mauvaise qualité, vous vous exposez à une blessure plus grave.

N’hésitez donc pas à essayer plusieurs marques et pointures afin de trouver la chaussure à patin qui vous conviendra le mieux. À cet effet, TopTech Avis vous propose des comparatifs simples afin de trouver les produits proposant le meilleur rapport qualité-prix. Cela vous permettra de choisir judicieusement vos patins à glace.

S’équiper correctement pour le patin à glace, ce n’est pas seulement porter les chaussures adéquates. Il faut aussi protéger les autres parties du corps. Ainsi, assurez-vous de porter des vêtements légers qui vous permettront de vous mouvoir facilement. Vous aurez à transpirer abondamment et ils ne doivent pas vous alourdir en étant mouillés.


Évitez les gros pulls ou les jeans rigides. Optez plutôt pour des vestes légères ou des sweats, des collants ou des leggings confortables et de bonne taille. En outre, vous devez vous équiper :

  • d’un bonnet ou d’un casque ;
  • de gants ;
  • de protège-coudes ;
  • et de protège-genoux.

Ne négligez aucun équipement, car prudence est mère de sûreté. Ainsi, vous préviendrez les blessures graves en cas de chute. Quand tout sera prêt, vous devrez apprendre les techniques de base du patin à glace.

Apprenez à tomber et à vous relever

Les chutes sont presque inévitables dans ce sport, surtout si vous débutez. Il vous faudra donc apprendre à tomber de la bonne manière pour minimiser les risques de blessure. Il ne s’agira surtout pas de vous laisser tomber chaque fois que vous vous sentirez perdre l’équilibre ! Il faudra plutôt vous entrainer à acquérir les bons réflexes afin d’anticiper les chutes.

Quand vous aurez chaussé vos patins, dirigez-vous vers un coin en vous accroupissant, puis tombez sur le côté en vous penchant en avant les mains sur les cuisses. Roulez sur vos mains et vos genoux dès que vous tombez au sol, ensuite mettez-vous en position assise. C’est le moment de vous accroupir, et pour finir, relevez-vous progressivement en vous appuyant sur vos mains. Vous aurez plus confiance en vous en répétant ces gestes.

Apprenez à glisser

Pour pouvoir bien glisser, il faut que votre posture soit impeccable. Pour ce faire, votre corps doit toujours être penché vers l’avant et vos jambes fléchies. Glissez lentement sur la patinoire en vous appuyant sur votre jambe faible afin de propulser la plus forte. Changez de jambe tout en vous laissant porter par la glace. Peu à peu, vous vous habituerez à cette sensation.

N’hésitez pas à pratiquer avec des amis. Vous pourrez ainsi vous tenir par la main et vous maintenir mutuellement en équilibre. Il faut aussi savoir que sur une patinoire, il y a très souvent un sens pour patiner. Patiner à contresens peut s’avérer dangereux. Apprenez donc à observer les patineurs plus expérimentés pour connaître le sens de patinage.

Apprenez à freiner

Une autre étape importante dans l’apprentissage du patin à glace est le freinage. Il vous sera utile aussi bien pour éviter la collision avec un obstacle qu’avec un autre patineur. Deux choix s’offrent à vous, le freinage en chasse-neige ou le dérapage. Pour débuter, le chasse-neige est le plus adapté. Il consiste à placer les talons vers l’extérieur et la pointe des pieds vers l’intérieur.

Lorsque vous serez plus expérimenté, vous pourrez pratiquer le dérapage qui revient à placer ses pieds perpendiculairement à l’axe de sa trajectoire.

En mettant en pratique ces quelques conseils, vous apprendrez plus facilement à patiner. Ainsi, vous améliorerez grandement votre endurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *