STRAVA, Premium ou Pas ?

Voilà déjà un moment que j’utilise Strava. Disponible sur internet et avec une application sur smartphone, Strava est une comme un réseau social dédié au sport. Suivre les performances de coureurs et de cyclistes, mais également se faire suivre. Strava permet d’analyser chacun de ses entraînements, de les comparer aux autres, mais également de faire des bilans sur la semaine ou sur l’année.

Me limitant auparavant aux fonctionnalités de la version gratuite, j’ai essayé la version payante, voici ce qu’il en ressort.

Fonctionnalités Strava Premium

Strava, dans sa version gratuite, rentre dans la catégorie des réseaux sociaux plutôt que dans les outils strictes d’analyse de performance. Partager ses sorties de vélo et de course à pied, se faire suivre, échanger, trouver des partenaires…

Mais en passant à la version payante, de nouvelles fonctionnalités bien plus intéressantes en termes d’entraînement apparaissent. Au-delà des classements de segments, c’est surtout les analyses des entraînements qui sont intéressantes :

  • Analyse de la fréquence cardiaque, courbe de puissance estimée et distribution estimée par incrément de 25W en cyclisme :

Analyse strava cyclismeAnalyse strava cyclisme 2Analyse strava cyclisme 3

  • Analyse de l’allure, distribution de l’allure et fréquence cardiaque en course à pied :

Analyse strava Allure course à piedAnalyse strava distribution allure course à piedAnalyse strava FC course à pied

Toutes ces données sont bien évidements relayées sur l’application pour smartphones :

  • En cyclisme : 

Strava sur Smarphone Cyclisme 1Strava sur Smarphone Cyclisme 2

  • En course à pied : 


Strava sur Smarphone CAP 1Strava sur Smarphone CAP 2

Après chaque séance, Strava calculera automatiquement en fonction de vos zones de fréquence cardiaque un score d’endurance et fournira un nombre de points dans le rouge.

Le score d’endurance est un score représentatif de l’intensité et de la durée de l’effort (basé sur le concept du TRIMPS) tandis que le nombre de point dans le rouge sera la portion de score d’endurance acquise dans les zones de fréquence cardiaque 4 (seuil) et 5 (anaérobique).

Pour faire simple, plus votre entraînement sera long, plus le score d’endurance sera élevé et plus il sera haut en terme de fréquence cardiaque, plus le nombre de points dans le rouge sera élevé.

Voici par exemple 2 sorties différentes :

  • Une première sortie de course à pied avec de l’allure et une moyenne cardiaque élevée, donnant un score d’endurance de 64 et un nombre de point dans le rouge de 152 :

Strava nombre de points dans le rouge

  • Une seconde sortie longue de vélo avec une moyenne cardiaque faible donnant un score d’endurance de 154 et un nombre de point dans le rouge de 33 :

Strava Score d'endurance

Attention cependant à prendre certaines de ces données avec des pincettes : les calculs de puissance à vélo sont établis uniquement à partir du dénivelé et de votre poids et ne prennent pas en compte le vent ou le phénomène d’aspiration. Rien ne vaudra donc un capteur de puissance.

D’autres fonctionnalités sont proposées dans cette version premium de Strava : collection de trophées, exportation de fichiers GPX, objectif de performance, et comparaison de ses performances sur les segments afin la possibilité d’ajouter des filtres personnalisés (par âge, par poids…). Elles sont à mon sens un peu plus anecdotiques et rentreront avant tout dans la fonction sociale de Strava que dans la fonction entraînement de celui-ci.

Auparavant cantonné aux fonctionnalités gratuites de Strava, certaines données de la version payante me semblent vraiment intéressantes. Les notions de TRIMPS (pour le calcul du score d’endurance) et de nombre de points dans la rouge sont des choses que je ne connaissais pas et qui, à mon sens, peuvent apporter un réel plus dans l’entraînement, à condition bien sur d’être équipé d’un capteur de fréquence cardiaque.

Les analyses d’allure et les répartitions de la fréquence cardiaque dans les différentes zones permettront également d’approfondir l’analyse de ses entraînements. Quant aux autres fonctionnalités liées aux segments ou aux objectifs de distance, elles me semblent plus anecdotiques et ne présentent pas d’intérêts particuliers, hormis pour ceux qui aiment comparer leurs performances à celles des autres.

7 comments on “STRAVA, Premium ou Pas ?”

  1. HiiHuu Répondre

    Pas mal, je me demandais concrètement ce qu’offrait strava premium. Je pense le tester du coup..

    • Pierre M Répondre

      Cher ou pas, je me permettrais pas de juger ne connaissant pas l’ensemble du marché des outils d’entraînement :). Quoiqu’il en soit, certaines fonctionnalités sont très intéressantes (les répartitions d’allure, de zone de FC, de TRIMPS…) même si l’ensemble est bien évidemment perfectible.

  2. aurélien Répondre

    pour info, actuellement offre d’essai d’un mois gratuit de strava prémium

  3. alvas Répondre

    Je pense que t’as oublié de citer une fonction super intéressante : la comparaison d’efforts. Quand tu vas dans un segment, tu cliques sur “compare” et ça donne droit à plein de petits trucs sympa 🙂

  4. nicolas Répondre

    bonjour,

    pour info il y a des extensions sous chrome qui permettent d’ajouter le même type d’information directement dans la version gratuite de STRAVA, et donc dans ce cas-là la version payante n’a malheureusement plus bcp d’intérêt.
    il est également dommage qu’ils ne proposent pas un suivi de la charge d’entrainement sur plusieurs semaines/mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *