Blog

6 effets et avantages de l’hypnose pour les sportifs

Ces dernières années, l’hypnose s’immisce dans le milieu sportif, car cette pratique est de plus en plus utilisée pour réduire les douleurs, mais aussi pour améliorer les performances sportives en boostant le mental. Découvrons les 6 effets / avantages de l’hypnose pour les sportifs.

La maîtrise de l’esprit

L’hypnose sportive est une pratique qui aide les athlètes à se focaliser et à se concentrer sur le but à atteindre. A neutraliser ses pensées négatives et à visualiser sa performance. La préparation mentale avec comme technique supplémentaire l’hypnose peut jouer un rôle très important dans l’optimisation de la performance, parce qu’elle donne au sportif les outils nécessaires pour repousser ses limites et décupler la confiance en soi.

La gestion de la douleur pendant l’effort

L’hypnose se base sur le principe de la visualisation pour aider les sportifs à gérer la douleur lors d’un effort soutenu. Le spécialiste utilise un exercice qui consiste à visionner mentalement une situation qui remplace cette douleur. Le résultat est instantané !

Surmonter une blessure

L’hypnose peut également être utile pour surmonter une blessure et reprendre l’activité sportive. Cette technique de visualisation permet aux sportifs d’éviter le coup d’arrêt brutal qu’il peut subir à la suite d’une blessure et de préparer la reprise de son activité.

Retrouver la confiance en soi après une défaite sportive

L’hypnose fait des miracles pour aider un sportif à reprendre confiance ne soi après une défaite sportive. L’hypnose peut vous aider à vous relever et à repousser vos limites. Il suffit de faire appel à un professionnel connu pour son sérieux et professionnalisme.

Améliorer les performances physiques

L’hypnose est au service de la performance des sportifs de haut niveau mais aussi des amateurs Le spécialiste aide le patient à avoir la conviction qu’il est le meilleur et qu’il est capable de tout. Cette idée devient une réalité tellement ancrée dans son esprit qu’il n’aura pas d’autre choix que de devenir le meilleur.

La gestion du stress

Avant une compétition, l’hypnose peut être très utile apprendre à gérer son stress. C’est une technique qui permet de se recentrer sur soi-même mais aussi de se projeter mentalement sur le lieu de la compétition.

Analyse de la montre GPS TomTom Multi-Sport

Comme vous le connaissez sans doute, TomTom est le numéro un européen du GPS. Dernièrement, la marque vient de présenter la montre GPS TomTom Multi-Sport, un appareil doté d’une multitude de fonctionnalités. Elle intègre une puce GPS et un capteur cardio, sachant qu’elle peut se recharger grâce à un connecteur USB dissimulé dans le bracelet. Elle se connecte aussi à un PC via un câble propriétaire, mais peut également télécharger les performances sportives via une appli compatible Android et iOS. Que demander de mieux ?

 

Les caractéristiques de la TomTom Multi-Sport

Cette montre reprend le même design de ses aînées. Ce modèle prend la forme d’un module avec écran monochrome doté d’un capteur GPS, avec un petit cadre de plastique qui sert à naviguer dans l’interface de la montre. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur la plateforme www.tomtomupdate.nl !

Ce modèle est très différent des précédentes montres. Elle est dotée d’un nouveau capteur optoélectronique situé sous l’écran. Par ailleurs, il faut savoir que cet appareil est proposé en deux versions : le bracelet peut être noir et rouge ou blanc et rouge. A vous d’opter pour la couleur qui vous plait le plus !

 

Une montre GPS

Cette montre GPS est équipée de la technologie QuickGPSFix qui vous permet de capter un signal satellite plus rapidement pour commencer vos entraînements sans attendre. Pas de crainte ! Elle est ultra facile d’utilisation, même pendant l’effort d’un footing. Pourquoi ? Puisqu’elle contient un système de pavé directionnel et de « gros » caractères affichés à l’écran.

 

Le cardiofréquencemètre

Le cardiofréquencemètre est la grande force de cette montre. C’est un capteur opto-électronique qui se trouve à l’intérieur du module. Dites au revoir à la ceinture pectorale qu’il fallait porter sous le t-shirt !

Ce capteur est très important pour les utilisateurs, puisqu’il peut surveiller votre rythme en permanence, mais également pour travailler dans une zone définie. A noter que cet appareil propose des modes Fitness, vitesse, cardio, facile ou encore Sprint.

 

Les fonctions de la montre

Pour calibrer la montre selon votre profil, une ou deux minutes suffisent largement. Par ailleurs, il faut savoir que la version Multi-Sport de la montre vous permet d’adapter les mesures à différentes activités physiques : la course, le vélo, la natation et le tapis.

On retrouve également une fonction Chrono dans le sous-menu activités. Pour s’entraîner, l’utilisateur peut définir des objectifs de temps, de distance ou de calories, ou même déterminer des tours, etc.

Par rapport à ses aînées, cette montre est équipée d’un bracelet entièrement revu, épais, plus large et discret. De plus, il peut mieux être serré avec trois broches au lieu d’une seule.

Selon les estimations faites par les personnes qui ont déjà eu la chance d’essayer cette montre, l’autonomie de l’appareil est à la hauteur des espérances, même quand on active le capteur optoélectronique. Qui dit mieux ?

 

L’interface MyTomTomSport

L’interface MySports de TomTom est très utile. Elle vous permet d’avoir les données concernant le rythme cardiaque sous forme de graphique, indiquant les bpm et la durée de l’exercice. A noter qu’il est possible de visualiser la progression du rythme cardiaque durant l’exercice sportif.

En utilisant un smartphone, l’utilisateur peut synchroniser les données de la montre sans la brancher sur ordinateur.

Cette montre est le meilleur compagnon lors de vos entraînements de course à pied et de triathlon, ou encore sur le tapis de course ou en plein air. Vous serez sans doute ravis par les prestations qu’offre cette montre. Ses capteurs sont précis, son écran est très lisible et son appli mobile est très pratique. Par ailleurs, il faut savoir que les mesures effectuées par cet appareil sont accessibles sur votre appareil mobile ou sur votre ordinateur. Les sportifs aguerris apprécieront sûrement ces données qui leurs aideront à repousser leurs limites.

Les outils indispensables pour un cycliste professionnel

Que vous soyez un professionnel du vélo ou simplement un cycliste occasionnel, il est important d’entretenir votre vélo régulièrement pour éviter qu’il soit abimé au point de non-retour, surtout si vous faites du vélo professionnellement. Mais quels sont les outils indispensables à avoir chez soi pour réparer ou entretien son vélo ?

 

Des outils de qualité

Avant tout, il est important de toujours choisir des outils de qualité qui vont durer longtemps et qui ne vont pas vous laisser tomber quand vous en avez le plus besoin. Ces outils de base font partie des accessoires qu’un cycliste se doit d’avoir dans sa sacoche ou sac de vélo à chaque sortie.

L’outil multifonction est un grand favori des cyclistes. Celui-ci offre de nombreuses fonctions selon le modèle que vous choisissez incluant un tournevis cruciforme, un tournevis plat, une série de clés Allen de 4.5 et 6 mm et bien d’autres. On recommande d’ailleurs d’avoir sur vous une chambre à air de rechange.

Le démonte-pneu est un essentiel pour prévoir l’éventualité d’une crevaison. En métal ou plastique, celui-ci se doit d’être de bonne qualité pour pouvoir monter des pneus de différents types de vélos. On n’oublie pas aussi une pompe à main pour regonfler votre pneu suite à une crevaison.

On recommande aussi de vous munir d’une clé dynamomètre afin de serrer l’ensemble de vos composants vélos, facile à trouver chez des distributeurs d’outils de qualité tels que RS.

 

Les outils complémentaires

Si vous souhaitez partir avec votre vélo pour une course cycliste de quelques jours, assurez-vous d’avoir le matériel complémentaire pour être capable de faire face à toutes les éventualités.

Une pince pliable avec lame de couteau peut être extrêmement utile pour retirer par exemple un bout de verre ou une épine d’un pneu.

Les petits plus à se rappeler comme une mini trousse de secours, un livret avec vos informations de santé, numéro de téléphone, adresse e-mail, etc. Pourquoi pas aussi avoir un chiffon ou des gants pour pouvoir manipuler la chaine de votre vélo en toute liberté sans vous salir les mains ?

Pour résumer, la liste d’outils à avoir sur vous lors d’une course cycliste ou simplement pour une aventure entre amis ou solo est longue. Cependant, il est important d’avoir sur vous les outils de bases tout en s’assurant qu’ils soient d’une qualité irréprochable pour éviter plus de mal que de bien.

triathlon dynamics

Le triathlon : un sport adapté à tous

 

Parmi les différents sports qui existent, certains d’entre eux peuvent faire un peu peur aux néophytes. Le triathlon fait partie de ceux-là. C’est notamment parce qu’il ne demande pas de maitriser un sport, mais trois d’entre eux. Enchaîner de la natation, du cyclisme et de la course à pied peut en effet paraitre assez effrayant et les triathlètes donnent souvent l’impression d’être des surhommes, qui parviennent à aller au-delà de la douleur. Cependant, c’est un sport bien plus accessible qu’il n’y parait, à condition de respecter quelques principes.

 

Une gestion de sa préparation

Pour beaucoup, la préparation d’un triathlon est plus difficile que la course elle-même. C’est notamment parce qu’en plus des qualités nécessaires pour ce sport, il faut faire preuve d’une organisation assez impressionnante. Vous devez en effet vous entraîner pour la pratique des trois sports en évitant d’en négliger un des trois.

 

De plus, votre programme d’entrainement doit être prévu sur plusieurs semaines, idéalement sur quatre à cinq semaines. L’idéal est de conclure ce dernier quelques jours avant l’épreuve afin d’éviter les courbatures pendant la course. Cependant, cette période de repos peut paraître longue, notamment à cause du stress de la course. Pour minimiser son impact, il est conseillé de se détendre. Pour le faire, chacun à son petit rituel. Personnellement, pendant ces quelques jours, je m’autorise à faire quelques parties sur un casino en ligne, généralement en profitant d’un casino depot 5$. Cela me permet de me détendre et d’éviter de gamberger avant la course.

 

Choisissez bien votre course

Lorsque vous commencez le triathlon, vous devez bien garder à l’esprit que vous n’allez pas disputer votre premier Iron Man au bout de quelques semaines d’entrainement. Cependant, il existe de nombreux autres formats de course, ce qui vous permet de trouver celui qui vous convient le mieux. Bien évidemment, il est conseillé de commencer par un triathlon assez court et sans trop de difficultés, ce qui vous permet de découvrir vos capacités en course. Ensuite, au fur et à mesure de vos courses, rien ne vous empêche de vous attaquer à des distances plus longues, et donc plus difficiles.

 

Inscrivez-vous à un club

Même si vous pouvez vous entrainer seul, c’est assez difficile et cela peut rapidement devenir monotone. Nous vous conseillons plutôt d’adhérer à un club de triathlon. Cela vous offre en effet de nombreux avantages. Le principal d’entre eux est que vous pouvez alors profiter de conseils des autres membres. Cela vous permettra notamment de progresser plus facilement. En outre, vous pouvez aussi partager vos entrainements et donc éviter la monotonie.

 

En conclusion

Bien qu’assez effrayant au premier abord, le triathlon est tout de même un sport accessible à tous. C’est notamment parce que vous pouvez adapter la distance et la difficulté de l’épreuve à votre niveau. Cependant, vous devez la choisir avec soin. Vous devez également veiller à bien vous préparer pour votre épreuve et nous vous conseillons de vous inscrire dans un club. Cela vous permettra notamment de pouvoir recevoir de précieux conseils mais aussi de profiter d’entraînements en groupe.

L’Algarve à vélo

Envie de découvrir les mystères de l’Algarve à vélo, situé à l’extrême sud du Portugal ? Vous êtes donc à la bonne adresse ! Nous mettrons le voile sur certaines informations très utiles pour plonger dans le charme de cette belle région. Allons-y !

 

Louez une voiture à votre arrivée !

Pour être sûr de passer un excellent séjour, il est recommandé d’opter pour la location voiture Faro aéroport Guerin pour faciliter vos déplacements. Cette solution est de plus en plus conseillée pour les personnes qui souhaitent faire l’Algarve à vélo.

 

Des paysages à couper le souffle

Bordé par l’océan, cet endroit est vraiment magnifique. C’est une région surprenante et envoûtante, que l’on peut découvrir à vélo. Elle ne laisse personne indifférent, tant par sa beauté, que par sa diversité et son authenticité.

Mettre les pieds à l’Algarve, c’est la garantie de contempler les falaises, les longues plages, les petits villages, et bien plus encore. Un décor époustouflant !

 

De nombreux endroits à visiter

A vélo, vous pouvez découvrir de nombreux endroits à l’Algarve, notamment le Parc Naturel du Ria Formosa, ainsi que la petite ville de Tavira. N’oubliez pas de faire un tour au centre historique de Faro ! Vous apprécierez sans doute cette balade.

Pédalez pour découvrir le magnifique château mauresque de Silves, puis Quarteira, Albufeira et Alvor. La voiture louée peut vous aider à raccourcir certaines étapes selon vos besoins.

 

Un long séjour

Pour découvrir les mystères de cette région portugaise, il va falloir compter environ 5 jours pour faire 260 km. Il est donc conseillé de bien préparer votre voyage, pour n’avoir aucun problème au milieu de la route.

Pour les étapes journalières, il est préférable de faire entre 40 et 60 km au quotidien, pour avoir la chance de découvrir les paysages de cette région. Pas de crainte ! Il n’y a pas de difficultés techniques.

Pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de pédaler, ils peuvent acheter (ou louer) un vélo à assistante électrique (VAE), doté d’un moteur qui vous aide à évoluer sans peine. Toutefois, il est important d’avoir déjà pratiqué le vélo !